sénégal

La Coopération belge renforce les stratégies de réduction de la pauvreté menées par les autorités sénégalaises dans les secteurs de la santé, de l’eau et de l’assainissement dans les cinq régions du bassin arachidier (Diourbel, Fatick, Kaolack, Kaffrine et Thiès), où vivent cinq millions d’habitants.

NOS ACTIONS

Divider text here

Santé

Notre programme santé couvre trois axes : la gestion des services à tous les niveaux du système de santé (gouvernance), la qualité des soins (offre) et l’accessibilité des soins (demande), afin que la population bénéficie d’un accès équitable à ces services.

Outre l’appui technique et financier apporté à ces cinq régions, nous menons une série d’expériences pilotes : mise en place d’un système de paiement forfaitaire des soins de santé et d’une assurance maladie, décentralisation de la prise en charge des maladies chroniques et de certaines urgences, mise sur pied d’un système informatisé et intégré de gestion de l’information sanitaire. Ces initiatives alimentent les stratégies nationales.

Hydraulique et assainissement en milieu rural

La Belgique bénéficie d’une longue expérience dans le domaine de l’hydraulique en milieu rural, ce qui a déjà permis à près de 500.000 Sénégalais d’avoir accès à l’eau potable.

Aujourd’hui, nous poursuivons cet engagement. Notre objectif est de fournir un accès à l’eau potable à 20.000 personnes supplémentaires d’ici à 2020, de mettre en place des réseaux de distribution d’eau potable de qualité pour 60.000 personnes et d’améliorer l’accès à l’assainissement de 70.000 personnes. Des campagnes de promotion de l’hygiène sont aussi menées.

Eau productive

L’eau productive désigne l’utilisation efficace et rationnelle de l’eau dans les activités à valeur économique. Nous favorisons le développement de la productivité agro-sylvo-pastorale à travers la réalisation d’infrastructures : ouvrages de retenue des eaux de ruissellement, bassins de rétention, digues anti-sel, etc. Ces infrastructures permettent de stocker et d’acheminer l’eau vers les cultures et de limiter l’intrusion marine dans les terres cultivables.

L’appui de la Belgique a déjà permis d’augmenter de 11 millions de m3 la capacité de mobilisation des eaux de pluie, permettant d’aménager plus de 2.000 ha de terres pour pratiquer la riziculture et le maraîchage.

Renforcement des capacités

Le programme de renforcement des capacités vient en appui aux autres secteurs (santé et eau) et met l’accent sur l’investissement à long terme dans les ressources humaines disponibles au Sénégal.

Stories

De l'eau pour l'agriculture: Au Sénégal, l'agriculture est la principale activité économique en zone rurale. Face à la croissance démographique et à l'urbanisation grandissante, l'augmentation de la production agricole est devenue une condition...
La CTB met en oeuvre 7 projets au Sénégal, dans les domaines de la santé, de l’eau et de l’assainissement
Voir les PROJETS
CONTACTEZ LA CTB SÉNÉGAL

RESTEZ INFORMÉ

Divider text here
Suivez nos actions ainsi que les dernières tendances en matière de coopération au développement.