RD Congo - Projets

Appui institutionnel à la fonction de la Lutte contre la Maladie au niveau central du Ministère de Santé publique de la RDC - DLM | RD Congo

Secteur(s): Santé
Duration: 2009 - 2013
  • ContextePour faire face à une situation de crise institutionnelle du système de santé, le ministère de la Santé publique a élaboré et adopté en 2006, la stratégie de Renforcement du Système de Santé (SRSS). La coopération bélge a contribué à ce résultat à travers un appui institutionnel au ministère, et plus particulièrement à la Direction d'Etudes et planification. Ce projet a ensuite été completé par un appui important au système de santé, Niveaux intermédiaire et périphériques (ASSNIP 1à5), et par un appui à la fonction de lutte contre la maladie au niveau central (le présent projet). La pléthore de programmes avec la destructuration des soins, l'insuffisance d'intégration des activités de lutte contre la maladie dans les services de santé et la faible qualité de gestion des épidémies sont autant de problèmes que l'appui à la DLM doit aider à résoudre.
  • Objectifsl'objectif de cet appui est de contribuer à la mise en oeuvre de la SRSS, et de renforcer institutionnellement la Direction technique centrale du MSP responsable de la lutte contre la maladie. Le rôle plus spécifique de la DLM dans le cadre de la SRSS est de fournir les éléments de décision nécessaires pour rationaliser les programmes et les redéfinir dans le cadre de la révitalisation des zones sanitaires. Cette dernière devra être completée par la canalisation des financements des programmes sur les plans intégrés de développement sanitaire pour contribuer au renforcement du système de santé en périphérie.
  • Financement: BELGIQUE
  • Budget: € 6500000
  • Location: KINSHASA/RD CONGO

  • |

Programme Pilote de Réhabilitation et de développement des systèmes d'Approvisionnement en Eau Potable et d'Assainissement - PILAEP | RD Congo

Secteur(s): Eau & assainissement
Duration: 2009 - 2012
  • Contexte Sur une population de 60 millions d'habitants, on estime qu'à peine un quart des congolais a accès à l'eau potable. La détérioration des installations est telle que seuls 50% de ceux qui avaient accès à l'eau potable en 1990, y ont encore accès aujourd'hui. Les causes sont multiples, mais les principales: - la suppression des subventions extérieures qui soutenaient le fonctionnement des systèmes de fourniture d'eau dans les centres urbains et le financement en milieu rural; - le dysfonctionnement des structures publiques en charge du secteur; - l'échec du bénévolat dans la gestion des ouvrages réalisés en milieu périurbain et rural. la crise a accentué la paupérisation des populations et a affaibli davantage le recouvrement des systèmes en place. A cela s'ajoute l'inadéquation entre le système de recouvrement actuel des coûts pratiqués en ville, basé sur une facturation mensuelle des consommations d'eau, et le mode de vie de la grande majorité de la population qui vit au jour d'une économie informelle.
  • Objectifs Le projet vise à garantir l'accès durable à l'eau potable, de quartiers péri urbains de Kinshasa et du bas Congo, en intégrant un volet assainissement et en stimulant l'esprit de responsabilisation. Le projet veut mettre en place des solutions alternatives pour les populations n'ayant pas accès au réseau de la REGIDESO, en créant des systèmes de fournitures d'eau simples comprenant un forage d'eau et un reservoir pour la distribution dans un réseau hydraulique de bornes fontaines.
  • Financement: Agence Française de Développement
  • Budget: € 8000000
  • Location: RD CONGO

  • |

Projet d'appui à l'enseignement primaire en RDC - APEP | RD Congo

Secteur(s): Enseignement
Duration: 2009 - 2013
  • Objectifs Améliorer l’accès à l’école primaire, renforcer la qualité des enseignements et moderniser la gestion du système. Composante Accès : Amélioration du taux d'accès à l'école à travers l'application de la politique nationale de construction à moindre coût Composante Qualité : Amélioration des niveaux de Français et Mathématiques pour les enseignants du primaire à travers un mode opératoire expérimental Composante Appui Institutionnel : Renforcement des capacités du MEPSP pour la conception, la mise en oeuvre et le suivi de la stratégie sous sectorielle.
  • Financement: Agence Française de Développement
  • Budget: € 5000000
  • Location: RD CONGO

  • |

    projet d'Appui au Système de Santé, Niveaux Intermédiaire et Périphérique - ASSNIP-volet 4&5 | RD Congo

    Secteur(s): Santé
    Duration: 2009 - 2013
  • ObjectifsL’état de santé de la population est amélioré dans les territoires d’intervention du programme : future province du Sud-Ubangi, Province de l’Equateur et future province du Kwilu, Province du Bandundu Les soins de santé offerts aux populations de zones sélectionnées sont progressivement améliorés en qualité (soins globaux, continus, intégrés, efficaces, efficients,accessibles) par des processus d’amélioration progressive qui forment un modèle largement reproductible dans la République Démocratique duCongo.
  • Financement: BELGIQUE
  • Budget: € 10000000
  • Location: RD CONGO

  • |

    Projet d'Appui au Système de Santé, Niveaux Intermédiaire et Périphérique - ASSNIP-3 | RD Congo

    Secteur(s): Santé
    Duration: 2008 - 2013
  • Objectifs l'amélioration de l'état de santé dans les territoires d'intervention du programme; Les soins de santé offerts aux populations des trois zones de santé ciblées sont progressivement améliorés en qualité (soins globaux, continus, intégrés, efficaces,efficients, accessibles) par des processus d’amélioration progressifs qui forment un modèle largement reproductible dans la RDC.
  • Financement: BELGIQUE
  • Budget: € 5400000
  • Location: RD CONGO

  • |

    Appui au Secteur Semencier - ASS | RD Congo

    Secteur(s): Agriculture & développement rural
    Duration: 2007 - 2012
    • Contexte Près de 80% de la population congolaise vit en milieu, et dépend des activités à l'agriculture, la pêche et l'élevage. malgré les immenses potentialités qu'offrent ces secteurs, plus d'un congolais sur sept vit dans l'insécurité alimentaire. Le délabrement des infrastrucures de base, les pillages, l'exode rural et les conflits armés ont entrainé l'abandon des exploitations agricoles. La productivité et les revenus des agriculteurs ont fortement baissé en raison également de l'arrêt quasi-total des activités semencières, et de la désorganisation du marché des semences. Pour remédier, les autorités congolaises ont élaboré une double stratégie: - développer le secteur semencier privé et, parallèlement, limiter les interventions étatiques à un rôle de coordination de la filière, - contrôler et certifier les semences améliorées
    • Objectifs Contribuer à la lutte contre la pauvreté et à la sécurité alimentaire par la relance de l’agriculture. La filière semencière est relancée et la semence améliorée retrouve son rôle clé dans l’augmentation de la production agricole dans les provinces du Bas Congo, du Bandundu, du Kasaï Oriental et du Katanga, et dans les districts du Sankuru et de la Tshopo.
    • Financement: BELGIQUE
    • Budget: € 6008503
    • Location: RD CONGO

    • |

    Appui au Système de Santé, Niveaux Intermédiaires et Périphériques - ASSNIP-Volet 1&2 | RD Congo

    Secteur(s): Santé
    Duration: 2007 - 2012
    • ContexteEn RDC, les structures sanitaires ( centres de santé, hopitaux,...) ne sont plus en mesure, depuis des décennies, d'offrir des services de santé adéquats et de qualité. Pour renverser la situation, le ministère congolais de la Santé Publique a adopté, en 2006, la Stratégie de Renforcement du Système de Santé (SRSS). A travers celle-ci, les autorités congolaises ont élaboré un cadre commun pour l'ensemble des interventions et programmes actifs dans le secteur de la Santé. Objectif: Travailler en synergie pour fornir à la population congolaise des soins de santé primaire de qualité, globaux, intégrés et continus. ce qui doit passer par une amélioration du fonctionnement du niveau de base où les soins de santé sont donnés à la population.
    • ObjectifsLes soins de santé offerts aux populations de zones sélectionnées sont progressivement améliorés en qualité (soins globaux, continus,intégrés, efficaces, efficients, accessibles) par des processus d'amélioration progressive qui forment un modèle largement reproductible sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo et donc, utilisable par n'importe quel centre de santé ou hôpital général de référence.
    • Financement: BELGIQUE
    • Budget: € 8999000
    • Location: RD CONGO

    • |

    Programme bpilote de Réhabilitation et de développement des Systèmes d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement en RDC - AEPA-Volet Sud Kivu | RD Congo

    Secteur(s): Eau & assainissement
    Duration: 2007 - 2012
  • Objectifs Améliorer les conditions de vie des populations rurales et des périphéries urbaines en leur assurant un accès à l’eau potable et à l’assainissement. Permettre à près de 103.000 personnes réparties dans la zone rurale du Sud-Kivu de disposer d’eau potable et de recevoir une éducation aux bonnes pratiques de l’hygiène
  • Financement: BELGIQUE
  • Budget: € 2909898
  • Location: RD CONGO

  • |

    Programme pilote de réhabilitation et de développement des systèmes d'approvisionnement en eau potable et d'assainissement en RDC - AEPA-Volet KINDU | RD Congo

    Secteur(s): Eau & assainissement
    Duration: 2007 - 2012
    • Contexte Faiblesse du taux d’accès à l’eau potable dans la province du Maniema (20 % de la population a accès à l'eau potable) - Croissance accélérée des villes et leur périphérie (Kindu compte plus de 250.000 habitants situées de part et d’autre du fleuve Congo). - Poids de la corvée de l’eau chez les femmes et les jeunes (plus de 3 heures par jour et plus de 2 km à parcourir pour la recherche de l’eau) - Forte prévalence des maladies liées à un manque d’eau ou d’hygiène. - Absence d’eau potable en périphérie de Kindu.
    • Objectifs Améliorer les conditions de vie des populations rurales et péri urbaines de Kindu en leur assurant un accès durable à l'eau potable et à l'assainissement. L’accès durable à l’eau potable est garanti et les comportements en matière d’hygiène sont améliorés dans des zones périphériques de Kindu pendant que les mécanismes sont mis en place pour répliquer les expériences.
    • Financement: BELGIQUE
    • Budget: € 2714843
    • Location: RD CONGO

    • |

    Projet de Développement de la Pêche Artisanale et l'Aquaculture au Katanga - PRODEPAAK | RD Congo

    Secteur(s): Agriculture & développement rural
    Duration: 2007 - 2012
  • Objectifs Augmentation de la contribution des secteurs pêche et pisciculture à la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté en RDC. Amélioration de l'exploitation durable des ressources halieutiques du Katanga par la réhabilitation du secteur pêche et le développement de la pisciculture.
  • Financement: BELGIQUE ET RD CONGO
  • Budget: € 5000000
  • Location: RD CONGO

  • |